Documentations
Avril 2016

L’alchimie de l’engagement des salariés

L’engagement des collaborateurs est le Saint Graal des ressources humaines et de la gestion des talents, avec des études qui montrent que des salariés fortement engagés produisent des revenus supérieurs de 26%.

L’alchimie de l’engagement des salariés

De tels chiffres ne devraient pas être pris à la légère et les entreprises visionnaires investissent beaucoup de temps, d'argent et d'énergie pour trouver la parfaite « alchimie de l’engagement » pour l'organisation et les salariés.

Mais en quoi consiste vraiment l’engagement des collaborateurs ? Une des définitions les plus classiques vient d'un groupe de psychologues du travail de l'Université d'Utrecht. Ils disent que l’engagement au travail implique trois éléments :

  1. La vigueur (énergie, persévérance et effort)
  2. Le dévouement (par exemple, enthousiasme, inspiration et fierté)
  3. L’absorption (concentration et être captivé par son travail)

Donc, pour résumer, l’engagement des salariés est un concept très personnel et subjectif : ce qui marche pour certains peut ne pas fonctionner pour d'autres. Les facteurs de l’engagement varient selon les organisations, les générations, les groupes démographiques et les cultures, tout en évoluant à travers le temps. Cela signifie que les Ressources Humaines doivent constamment reconsidérer la manière dont elles mesurent, communiquent et encouragent les feedbacks au sein de l'organisation pour trouver le bon équilibre.

Quel est le niveau d’engagement des collaborateurs européens ?

Les organisations en Europe essayent de trouver un environnement dans lequel son personnel est aussi heureux, en bonne santé et productif que possible. Notre dernière recherche, The Workforce View in Europe [http://www.fr.adp.com/gestion-capital-humain/workforce-view] souligne des variations intéressantes et inattendues dans le niveau d’engagement selon les différents pays et les cultures.

L’ensemble est positif, avec une majorité de collaborateurs (56 %) qui se sentent engagés dans leurs fonctions. Cependant, quand vous regardez les résultats par pays, la représentation semble quelque peu plus compliquée. Les Pays Bas et l'Allemagne disposent des niveaux d’engagement les plus élevés, dénotant l’importance d'une économie forte et des opportunités de carrière. En fin de classement, les salariés du Royaume Uni font partie de ceux dont l’engagement est la plus faible.

Comment pouvez-vous développer l’engagement de vos salariés ?

L’engagement est un facteur clairement essentiel pour des stratégies de Gestion du Capital Humain (HCM) fructueuses. Donc que peuvent faire les employeurs pour stimuler la motivation du personnel ? Quand on demande aux collaborateurs ce qui peut développer leur engagement au travail, ils identifient trois facteurs clés :

  • L’équilibre vie professionnelle / vie personnelle
  • La possibilité de travailler où et quand ils le veulent
  • Des fonctions diversifiées et qui évoluent rapidement

Cependant, on retrouve des contrastes clairs et des exceptions parmi les pays. Par exemple, en Allemagne et aux Pays Bas, la reconnaissance du manager est un facteur bien plus motivant qu'un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Il est intéressant de relever que presque un quart des salariés polonais affirment que seul le salaire ne les motive dans leur travail, un chiffre bien plus élevé que pour ses voisins européens. Finalement, 54 % des collaborateurs français se disent engagés dans leur entreprise. Les facteurs qui influencent le plus leur engagement et leur motivation sont les avantages financiers à long terme, un bon équilibre vie professionnelle-vie personnelle et la possibilité de travailler avec des horaires flexibles.

Dans l'ensemble, les observations soulignent à quel point l’engagement des collaborateurs peut être complexe. Alors qu'il y a des solutions de gestion du capital humain éprouvées qui permettent d'y accéder plus facilement, trouver la bonne « alchimie de l’engagement» pour votre organisation nécessite beaucoup de travail. Écouter vos salariés, mesurer les évolutions et communiquer de manière transparente sont les clés. Vous n'avez donc pas le temps de vous reposer sur vos lauriers.

Pour en savoir plus sur ce que veut réellement votre personnel, lisez le rapport The Workforce View in Europe 2015/16 [http://www.fr.adp.com/gestion-capital-humain/workforce-view].


Quelle solution ADP pour vous ?

Découvrez l'offre ADP la plus adaptée à votre taille d'entreprise et à votre problématique.

En savoir plus

Et plus encore sur RH info...