Communiqués de presse 2017 : toutes les informations | ADP
 

2018 : et si la bonne résolution était de changer d’entreprise ? [ Étude Evolution of Work 2.0 ]

 
  • 48 % des salariés seraient prêts à changer d’entreprise
  • 20 % des salariés seraient prêts à chercher une nouvelle entreprise en dehors de leur secteur d’activité
  • 13 % : la hausse de salaire moyen pour laquelle un salarié changerait d’entreprise
  • 8 % seraient prêt à baisser légèrement leur salaire pour trouver un nouvel employeur
 
NANTERRE – 19 décembre 2017 – Quelles résolutions professionnelles pour 2018 ? Changer d’entreprise ? Cela pourrait être le cas pour 48 % des salariés en France. En effet, 15 % d’entre eux recherchent activement un nouveau poste quand 33 % considéreraient favorablement une proposition. Et pour cela, ils sont 38% à entendre parler de nouvelles opportunités d’emploi dans d’autres entreprises (chiffre similaire à la moyenne en Europe).
 
Ces éléments, comme les suivants, ressortent de l’étude Evolution of Work 2.0, publiée par ADP Research Institute et menée auprès de plus de 8 500 salariés et employeurs dans 13 pays.
 
Les principales motivations ? L’augmentation de salaire (44 % des salariés pensent qu’il faut changer d’entreprise pour gagner plus) et l’avancement de la carrière(42 % considèrent qu’il faut changer d’entreprise pour faire évoluer sa carrière).
 
Le grand changement, ce n’est pas maintenant
 
Changer d’entreprise d’accord, mais certainement pas à n’importe quelles conditions. Les salariés français sont prudents puisque seuls 20 % d’entre eux seraient prêts à chercher un nouveau job en dehors de leur secteur d’activité et 7 % en dehors de leur ville ou de leur région.

De plus, seuls 17 % seraient prêts à accepter un emploi qui nécessite d’acquérir de nouvelles compétences !
 
Et s’il ne faut que 13 % d’augmention en moyenne pour les décider à changer d’employeur (contre 12% dans les autres pays européens), 8 % des salariés français seraient même prêts à accepter une baisse de rémunération pour une nouvelle opportunité…
 
Partir d’accord, mais pourquoi ?
 
Parmi les raisons évoquées pour expliquer les envies de départ, l’étude Evolution of Work 2.0 met en lumière que les employeurs sous-estiment l’importance de la culture d’entreprise par rapport à la gestion de carrière. Ainsi parmi les facteurs qui poussent les salariés à vouloir quitter leur poste, on trouve en tête de liste :
  • Le travail en lui-même
  • La qualité de la relation avec les managers
  • L‘insuffisance du développement des carrières
  • Les horaires de travail
  • La faiblesse des avantages « hors rémunération »

Dans une nouvelle entreprise, quels sont les facteurs d’accueil qui comptent ?
 
« Welcome Pack » et stratégies d’onboarding n’ont qu’à bien se tenir, les attentes des collaborateurs sont parfois simples mais essentielles : le premier critère d’intégration réussie est le fait que les objectifs soient bien définis. Vient ensuite la visite organisée de l’entreprise pour présenter les différents services et les rencontres avec les collègues directs. Ces démarches d’intégration sont primoridales et doivent être soigneusement planifiées et si possible soutenues par un programme de parrainage.
 
L’étude Evolution of Work 2.0 donne aux employeurs les clés pour mieux identifier les attentes de leurs collaborateurs, les fidéliser et agir efficacement afin que ceux-ci remettent à plus tard leurs résolutions de tenter une aventure ailleurs…
 

A propos d'ADP :

De puissantes technologies avec une touche d’humanité. Les entreprises du monde entier, quel que soit leur secteur ou leur taille, tirent parti des solutions basées sur le Cloud et des connaissances des experts d'ADP, afin de les aider à libérer le potentiel de leurs collaborateurs. Ressources humaines, gestion des temps et des activités, paie, conformité : travaillons ensemble pour construire une meilleure performance collective.
Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.fr.adp.com

 

Service de presse ADP

Rumeur Publique 

Romain Spinazzé – Tél. : 01 82 28 37 25
Yohan Bisson – Tél. : 01 55 74 84 99
Monique Kindrebeogo -  Tél :  01 55 74 52 13
E-mail : adp@rumeurpublique.fr