75 % des salariés sont confiants quant à leur avenir professionnel dans les 12 prochains mois, moins pour les 6 mois à venir

 
  • Un optimisme qui monte à 84 % en se projetant sur les 5 prochaines années
  • Mais ils sont 34 % à faire preuve de pessimisme concernant les 6 mois à venir
  • Les 18-34 ans sont les plus optimistes pour les 6 prochains mois (72 %) contrairement à leurs ainés de plus de 55 ans (50 %)
  • Les collaborateurs issus des secteurs de l'informatique et des télécommunications (75 %), de la finance (71 %) et de l’industrie (70 %) sont les plus positifs ; les plus pessimistes travaillent dans la restauration, l’hôtellerie et les loisirs (45 %), les services professionnels (40 %) et la distribution (38 %)

Paris, le 1er septembre 2020 - L’optimisme des salariés concernant leurs perspectives d’emploi et d’évolution de carrière est un élément clé au sein des organisations, il permet de renforcer leur motivation, d’améliorer leur productivité et de révéler tout leur potentiel. Avec la crise de la COVID-19, cet optimisme aurait pu être fortement assombri. Pourtant, leur confiance a été moins affectée que ce qui pouvait être craint./p>

C’est ce qui ressort de l’étude « The Workforce View 2020 » réalisée par le pionner des solutions en gestion du capital humain, ADP (Automatic Data Processing), en mai 2020 auprès de 11 400 actifs à travers six pays. Si dans un monde pré-COVID-19, 86 % des salariés se disaient très ou relativement optimistes vis-à-vis de leur avenir professionnel pour les 5 prochaines années, les résultats de l’enquête montrent que ce chiffre se maintient aujourd’hui à un haut niveau et n’est en baisse que de 2 points (84 %). Cependant à plus court terme, les travailleurs sont plus inquiets : si 75 % d’entre eux se disent malgré tout confiants pour l’année à venir, ils sont 34 % dans le monde à avouer leur pessimisme concernant les 6 prochains mois et ce chiffre monte à 47 % en Europe et même à 50 % en Espagne.

Un degré d’optimisme qui varie selon l’âge et le secteur d’activité

En fonction de leur âge, les salariés n'ont pas le même degré d’optimisme quant à la perspective d'évolution de leur carrière au cours des six prochains mois. Si le pessimisme est plus élevé chez les plus de 55 ans (50 %), les jeunes de 18 à 34 ans se montrent nettement plus confiants à l’égard de leur avenir professionnel (72 %). Toutefois, cet écart se réduit quant à leur évolution sur les 5 années à venir avec 84 % d’optimistes chez les 18-34 et 79 % chez les plus de 55 ans.

Enfin, si les salariés issus de l’informatique et des télécommunications (75 %), de la finance (71 %) et de l’industrie (70 %) se déclarent optimistes, ce sont ceux travaillant dans l’hôtellerie, la restauration et les loisirs (45 %), les services professionnels (40 %) et la distribution (38 %) qui sont les plus pessimistes pour les 6 prochains mois.

« Les difficultés économiques auxquelles les entreprises doivent actuellement faire face impactent l’inquiétude des salariés concernant leur évolution professionnelle sur le court terme. Certains secteurs très touchés par la crise, tels que l’hôtellerie et la restauration, sont logiquement plus sensibles à cette tendance. Il est essentiel d'encourager l'optimisme car il tient un rôle primordial dans la réussite d’une entreprise, en stimulant la productivité, l’engagement et la rétention des talents. Au sortir de cette crise sanitaire sans précédent, les employeurs sont confrontés à un défi crucial : encourager leurs effectifs à conserver une attitude positive en cette période de grande incertitude. Les équipes RH ont une mission primordiale à accomplir pour soutenir le moral de chacun alors que les rôles et les besoins en compétences changent rapidement, que les environnements de travail subissent des bouleversements radicaux et que des secteurs d'activité entiers sont confrontés à de nouvelles pressions sans précédent. » analyse Carlos Fontelas de Carvalho, président d’ADP en France et en Suisse. 

A propos de l’étude :

Le rapport « The Workforce View 2020 » étudie les comportements et l’état d’esprit des salariés face au monde du travail actuel ainsi que leurs attentes vis-à-vis de leur futur environnement de travail. Les recherches ont été menées en mai 2020 par Opinion Matters, agence indépendante d’études de marché pour le compte d’ADP.

A propos d’ADP

Concevoir de meilleurs modes de travail grâce à des solutions à la pointe de la technologie, des services haut de gamme et des expériences uniques qui permettent aux collaborateurs d’atteindre pleinement leur potentiel. Ressources Humaines, gestion des talents, rémunération globale, paie et conformité, basées sur les données et conçues pour vos collaborateurs. Pour en savoir plus, rendez-vous sur fr.ADP.com