Contact

Contact

hr_services

Experts et Conseillers d'ADP

Service 0,15€/appel + prix appel. Nos conseillers vous répondent du lundi au vendredi de 9h à 18h.

speech_bubble

Un projet ? Parlons-en ensemble ! ADP est un acteur incontournable de la scène RH et nos domaines d’expertise sont variés. Il y a une solution ADP pour vous :

Helpline

Helpline

24_7_support

Helpline Client

Service 0,15€/appel + prix appel.

Vous êtes déjà client et vous souhaitez être mis en relation avec un de nos conseillers.
Pour faciliter le traitement de votre demande, merci de vous munir de votre numéro de client.

Je suis client et je souhaite être contacté(e) par ADP

Code du travail

Reclasssement et adaptation

 
 

En cas de licenciement économique, les efforts d’adaptation de l‘employeur dans le cadre du reclassement ont-ils une limite ?

Mme Noah X... Y..., engagée par la société Africa média le 1er juin 2004 et qui occupait les fonctions de directeur administratif et financier, a été licenciée pour motif économique le 27 octobre 2009.
Elle soutenait que son licenciement n’était pas fondé sur cause réelle et sérieuse dès lors que son employeur n’avait pas respecté son obligation de reclassement. Plus précisément, la salarié soutenait que son employeur aurait dû lui proposer un poste d'attaché commercial, alors disponible dans l’entreprise.

La Cour d’appel a considéré que l'employeur était en réalité dans l'impossibilité de proposer un reclassement à la salariée et qu'aucun manquement ne pouvait lui être reproché sur ce point après avoir constaté que si un poste d'attaché commercial, à l'époque du licenciement, était disponible, l'employeur n’avait pas à le proposer à Mme Noah X... De même, l'employeur était dans l'impossibilité de proposer un reclassement au sein du groupe puisque son actionnaire, la société Partenaire production, était également dans l'impossibilité de proposer un reclassement compte tenu de sa propre situation financière désastreuse et s'agissant d'une petite structure de dix salariés le poste administratif et financier était déjà pourvu et qu'il en était de même de la filiale africaine Africa n° 1.

La Cour de cassation confirme cette décision en constatant que le seul poste disponible d'attaché commercial, nécessitait de la part de la salariée, non une simple formation d'adaptation mais une formation totalement différente de la sienne.

Dès lors, l’employeur n’avait donc pas l’obligation de le lui proposer dans le cadre du reclassement.

Aucun autre poste n’étant par ailleurs disponible au sein du groupe, l’employeur a donc respecté son obligation de reclassement.


Cour de cassation

chambre sociale

Audience publique du 20 janvier 2015

N° de pourvoi: 13-25613

Non publié au bulletin

Vous pouvez contribuer !