Contact

Contact

hr_services

Experts et Conseillers d'ADP

Service 0,15€/appel + prix appel. Nos conseillers vous répondent du lundi au vendredi de 9h à 18h.

speech_bubble

Un projet ? Parlons-en ensemble ! ADP est un acteur incontournable de la scène RH et nos domaines d’expertise sont variés. Il y a une solution ADP pour vous :

Helpline

Helpline

24_7_support

Helpline Client

Service 0,15€/appel + prix appel.

Vous êtes déjà client et vous souhaitez être mis en relation avec un de nos conseillers.
Pour faciliter le traitement de votre demande, merci de vous munir de votre numéro de client.

Je suis client et je souhaite être contacté(e) par ADP

Innovations

RH : quelles sont les tendances 2017

25/01/2017

 
 

 

L’année 2016 a été particulièrement marquante pour les acteurs des RH aux États-Unis. Le secteur a pu noter des évolutions profondes, telles qu’un chômage historiquement bas, un nombre record d'emplois non pourvus, une hausse des salaires ou encore plus de transparence salariale.

La technologie et l'automatisation sont en train de changer la façon dont nous travaillons à tout jamais, créant à la fois des opportunités et des défis pour 2017 et pour l’avenir. Dans ce contexte, l'avenir des emplois, de la marque employeur et du recrutement est primordial pour les demandeurs d'emploi, les employés et les employeurs. 

Les acteurs des Ressources Humaines peuvent s’interroger sur les perspectives ouvertes par ces évolutions. Le Département de Recherche Economique de Glassdoor vient de publier une nouvelle étude détaillant les tendances RH émergentes aux Etats-Unis.

Voici les cinq principales tendances mises en exergue dans cette étude :

1. La Science des données va transformer les RH en « Science des personnes » : La Science des données (appelée « Data Science » en anglais) a déjà révolutionné quasiment tous les secteurs – excepté celui des RH et du recrutement... pour le moment ! De nombreux outils d’analyse de données destinés aux recruteurs ont vu le jour récemment. Faciles d’utilisation et bon marché, ils sont en passe de modifier profondément l’industrie des RH. Glassdoor a, par exemple, récemment développé des outils statistiques très poussés, permettant aux employeurs de mieux connaitre les candidats et de rendre le processus de recrutement plus performant.

2. La Gig Economy va atteindre ses limites : La Gig Economy (littéralement « l’Économie des petits boulots ») a totalement explosé ces dernières années avec le développement de sociétés comme Uber, Airbnb ou encore Deliveroo. Beaucoup s’attendent à un pic en 2017 aux États-Unis. Cependant, alors que de nombreux petits boulots voient le jour, la majorité de la force de travail de 2017 et au-delà, s’oriente vers des rôles plus qualifiés qui nécessitent un jugement créatif et la construction de relations à long terme.

3. L’automatisation va impacter tous les postes - Les emplois de toutes les industries commenceront à sentir les effets de l'automatisation en 2017. Les chauffeurs (taxi, livreurs, poids lourds…) feront partie des métiers les plus à même de ressentir l’impact de l’automatisation. L’avènement des véhicules automatisés va révolutionner la façon de transporter les biens et les personnes. L'automatisation ne va pas détruire les emplois, mais exigera des travailleurs d’acquérir de nouvelles compétences. Les employeurs devront proposer des programmes de formation pour aider les employés à développer ces nouveaux savoir-faire.

4. Les employeurs prendront des mesures contre l’inégalité salariale homme-femme : 2016 fût marquée par la montée de la transparence de la rémunération. En 2017, cette transparence aidera les employés à déceler les inégalités de rémunération entre les sexes. En outre, l’accès croissante aux données pour les employeurs leur permettra de mesurer facilement ces inégalités et de les corriger.

5. Les employeurs abandonneront les avantages sociaux tape-à-l’œil : les employeurs offrant aux employés des avantages tape-à-l’œil comme les repas gratuits et la possibilité d’amener son animal de compagnie au travail - menés en grande partie par l'industrie de la technologie - ont atteint le seuil critique aux États-Unis. En 2017, les employeurs américains abandonneront les avantages tape-à-l’œil, car les recherches prouvent que les avantages sociaux plus traditionnels, comme les plans d’épargne retraite et les assurances santé, qui ne sont pas des obligations légales aux États-Unis, ont davantage d’impact sur la satisfaction des salariés.

L’expérience de notre département nous amène à croire que le marché du travail américain a souvent un temps d’avance sur les marchés de l’emploi européens. Les prédictions américaines pourraient donc bien se réaliser en Europe d’ici un à deux ans. 


Voir l’étude complète en anglais 

Vous pouvez contribuer !