Contact

Contact

hr_services

Experts et Conseillers d'ADP

Service 0,15€/appel + prix appel. Nos conseillers vous répondent du lundi au vendredi de 9h à 18h.

speech_bubble

Un projet ? Parlons-en ensemble ! ADP est un acteur incontournable de la scène RH et nos domaines d’expertise sont variés. Il y a une solution ADP pour vous :

Helpline

Helpline

24_7_support

Helpline Client

Service 0,15€/appel + prix appel.

Vous êtes déjà client et vous souhaitez être mis en relation avec un de nos conseillers.
Pour faciliter le traitement de votre demande, merci de vous munir de votre numéro de client.

Je suis client et je souhaite être contacté(e) par ADP

Lien social

Le besoin d'égalité salariale

11/03/2020

 
 

Pourquoi votre entreprise a besoin de l'égalité salariale hommes-femmes

Les avantages sont nombreux pour les employeurs comme pour les salariés.

Comme l'a déclaré la célèbre journaliste Maria Shriver, « En versant des salaires moindres aux femmes, nous leur disons que leur travail n'est pas aussi utile. Nous avons tous la même valeur. Nous devons avoir des salaires égaux. »

L'égalité des sexes en matière de rémunération ne bénéficie pas seulement aux femmes, mais à tout le monde.

Le fait de payer les collaborateurs avec justesse envoie des signaux positifs à l'ensemble de votre société. Cela contribue à garantir que chacun est respecté de manière identique. Cela favorise la collaboration et un personnel globalement plus heureux. Il n'y a rien de pire que ce ressentiment silencieux causé par des salaires inéquitables pour créer une atmosphère viciée et nuire à la productivité.

L'application d'une politique salariale injuste à l'égard des femmes a de fortes probabilités de générer un effet négatif sur le recrutement et la conservation des meilleurs talents. Le ratio réel de femmes employées par rapport aux hommes dans les pays développés avoisine les 46 %. Cela signifie que les employeurs qui versent des salaires moins élevés aux femmes limitent leur réservoir de talents et perdent des collaborateurs performants. 

L'incapacité à payer les femmes justement envoie le message à près de la moitié du personnel d'une entreprise qu'il n'est pas considéré de la même manière que l'autre moitié. Et bien sûr, les hommes de ces entreprises peuvent avoir la sensation qu'ils n'ont pas à travailler aussi dur que leurs homologues féminines.

L'ampleur de la tâche

Le Forum économique mondial estime qu'il faudrait, au rythme actuel, plus de 202 ans avant que les écarts de salaires entre hommes et femmes ne soient totalement comblés. 

Des mesures positives sont toutefois adoptées. Treize pays dans le monde imposent désormais aux employeurs de transmettre leurs données sur les salaires des hommes et des femmes et des rapports sont obligatoires ou susceptibles d'être diffusés publiquement dans six de ces pays (Allemagne, Australie, France, Japon, Norvège et Royaume-Uni).

Les gouvernements ne sont pas les seuls à mettre en lumière l'injustice des écarts de salaires entre les hommes et les femmes. Des sites Internet comme Glassdoor soulignent les mauvaises pratiques en matière d'emploi afin de nous permettre d'identifier les endroits où il fait bon travailler. Il y a quelques années, il n'était pas aisé de savoir si un employeur était fait pour nous. Il fallait trouver quelqu'un ayant travaillé pour cette entreprise ou faire confiance à des propos rapportés. Aujourd'hui, quelques recherches sur notre téléphone suffisent à obtenir la réponse. Il y a très peu de chances qu'une entreprise aux structures salariales inéquitables devienne un employeur de référence.

Dans quelle mesure est-il difficile de contrôler l'égalité hommes-femmes en matière de salaires ?

Étant donné que l'incapacité à s'attaquer au problème peut nuire à la réputation des entreprises et entraîner de coûteuses plaintes pour discrimination, il serait tentant de penser qu'elles sont non seulement disposées à être justes, mais aussi à être vues comme étant justes.

Évidemment, contrôler l'égalité des salaires entre les hommes et les femmes est assez facile dans une petite entreprise, où les salariés effectuent des tâches similaires au même endroit. Mais qu'en est-il des multinationales ? Comment surveiller les employés d'une société en plein développement dans plusieurs pays ?

Les affirmations au sujet des données se sont multipliées ces dernières années. Une recherche rapide sur Internet avec les mots « les données sont… » suggère « les données sont reines », « les données sont le nouvel or noir » et « les données sont la nouvelle monnaie ». Personne ne doute du fait que les données peuvent être extrêmement puissantes. Mais comme tous les outils, elles doivent être correctement utilisées. 

Des solutions de gestion des talents pour une visibilité des effectifs 

Les entreprises bénéficient aujourd'hui d'un large choix de logiciels de ressources humaines, comprenant des solutions de gestion des talents, souvent dotés de puissants outils de reporting et d'analyse des données. Les processus de gestion du capital humain (HCM) qui unifient vos services de paie et de RH, et comportent les dernières solutions de gestion des talents, faciliteront la production et le partage de rapports précis sur les salaires (notamment des informations sur le sexe, les promotions, l'âge, la nationalité et le handicap). Les informations sont mises à jour à chaque cycle de paie et peuvent être consultées en temps réel par toute personne en ayant besoin.

À partir du moment où ils font le même travail, rien ne justifie de ne pas accorder le même salaire aux hommes et aux femmes. Les avantages sont en outre nombreux pour les employeurs comme pour les salariés. Pour payer vos collaborateurs de manière juste, la première étape consiste à consulter et analyser les données à leur sujet. Les solutions unifiées actuelles de gestion des talents proposent des outils de reporting et d'analyse qui vous facilitent cette tâche.

Vous pouvez contribuer !