Contact

Contact

hr_services

Experts et Conseillers d'ADP

Service 0,15€/appel + prix appel. Nos conseillers vous répondent du lundi au vendredi de 9h à 18h.

speech_bubble

Un projet ? Parlons-en ensemble ! ADP est un acteur incontournable de la scène RH et nos domaines d’expertise sont variés. Il y a une solution ADP pour vous :

Helpline

Helpline

24_7_support

Helpline Client

Service 0,15€/appel + prix appel.

Vous êtes déjà client et vous souhaitez être mis en relation avec un de nos conseillers.
Pour faciliter le traitement de votre demande, merci de vous munir de votre numéro de client.

Je suis client et je souhaite être contacté(e) par ADP

Formation au long de la vie & CPF

Pourquoi la FEST peut bouleverser une entreprise?

30/03/2020

 
 


Pourquoi la formation en situation de travail peut bouleverser une entreprise ?

La formation en situation de travail (FEST) est une modalité pédagogique en plein développement. Sa pratique a été formalisée et cadrée par la naissance du dispositif AFEST par la loi n° 2018-771 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » dite « Loi Avenir ». Pourtant, si de nombreux acteurs se positionnent autour du sujet, il existe encore peu de retours d’expériences concrets sur ce dispositif. Or, à la différence d’autres modalités d’apprentissage, la formation en situation de travail peut avoir de très nombreux impacts systémiques. En effet, la FEST concrétise les concepts de l’entreprise apprenante en apportant des gains de compétences pour toutes les parties prenantes et des bénéfices globaux sur l’organisation du travail et en général dans l’entreprise.

C’est à travers les interviews de 30 experts et acteurs de l’écosystème que nous avons analysé ces impacts pour mieux comprendre en quoi la mise en place dispositif d’AFEST (ou de formation en situation de travail au sens large) aura des conséquences sur l’entreprise.

A.   L’impact sur la production

La situation de travail n’est pas toujours propice à l’apprentissage, de la même manière, la situation apprenante n’est pas une situation de production. En effet, en formation il faut pouvoir se tromper, revenir en arrière, prendre le temps… C’est pourquoi, il faut en moyenne compter 40% à 50% de temps supplémentairepour produire une tâche en situation apprenante plutôt qu’en situation de production. Plus encore, l’enjeu n’est pas toujours d’allonger la durée de production, mais bien de réorganiser l’activité. En effet la formation en situation de travail demande de synchroniser 3 ressources bien distinctes au même moment : un apprenant, un tuteur et une situation. 

Voilà pourquoi la FEST peut influencer la production, il faut pouvoir réorganiser le rythme de travail pour intégrer la contrainte de la situation apprenante. 

Les retours d’expérience de nos experts montrent que la mise en place d’un dispositif l’AFEST peut également avoir un impact sur les fiches de poste. Se pencher sur la construction d’un référentiel impose de s’interroger sur les activités réelles des salariés. Ce travail peut amener à des réécritures de fiches de poste, des repositionnements, des évolutions de périmètres, des clarifications de responsabilités. Autant d’évolutions qui peuvent contribuer à un meilleur fonctionnement du dispositif de production. 

B. L’impact sur le recrutement 

Si la formation en situation de travail n’a pas pour premier objectif de pallier les difficultés de recrutement, l’expérience montre qu’elle peut pourtant avoir des répercussions positives.

De manière synthétique, elle permet : 

  • De faciliter le recrutement sur les métiers en tension en proposant une formation initiale aux salariés et en permettant à l’entreprise de focaliser son recrutement sur des savoir-être plutôt que des compétences métier. 
  • De valoriser sa marque employeur et d’attirer des candidats, en offrant la réassurance d’un accompagnement solide. 
  • De favoriser la mobilité interne, en effet l’AFEST déployée en formation continue permet par exemple la valorisation des savoir-faire et la montée en compétences des salariés.

Sur la question de l’onboarding métier, la formation en situation de travail permet drastiquement d’accélérer la prise de poste. En effet, on assiste alors à la création de parcours de formation parfaitement adaptés au métier et centrés sur un certain nombre de savoir-faire spécifiques. Le taux d’accélération des parcours de formation est entre 4 fois et 6 fois plus rapide selon les experts interrogés. 

fest.png

Photo - Austin Distel sur Unsplash

C. L’impact sur la culture de l’entreprise

La formation en situation de travail ne peut s’installer que dans un environnement accueillant, à la fois logistiquement et philosophiquement parlant. Les retours d’expérience nous montrent qu’au-delà de la question de l’implantation, un dispositif de FEST contribue à influencer la culture de l’organisation.

Plus que n’importe quel dispositif de formation, la FEST responsabilise. L’apprenant est plus que jamais acteur de sa formation, il ne reçoit pas un enseignement théorique du fond d’une salle de classe, il est en activité, dans son environnement de travail. Il devient ainsi en charge de son évolution, de son apprentissage immédiat. Le tuteur, lui, devient responsable de la progression à long terme, du suivi du parcours de formation et de l’atteinte des objectifs. 

Au-delà de la question de la responsabilisation, la FEST apporte une culture de la montée en compétences et peut bousculer les rôles de chacun car elle questionne la posture à adopter, tant pour le référent que pour le tuteur, le manager ou le bénéficiaire. On constate que de nombreux acteurs se saisissent de la posture de coach et qu’une réflexion de fond s’installe sur les compétences nécessaires à l’atteinte des objectifs de la structure, et de l’évolution des métiers qui en découle. 

D. La valorisation des collaborateurs

« Ce matin je ne savais pas comment utiliser cet outil et ce soir, non seulement je sais faire, mais j’ai même déjà fait… et bien en plus d’après le debrief ! C’est formidable, tout le monde aimerait pouvoir dire ça de son boulot ». Témoignage post-AFEST d’un apprenant

La FEST, comme n’importe quelle modalité de formation, valorise les apprenants. La force intrinsèque de ce dispositif est qu’il valorise également les tuteurs et crée une dynamique vertueuse de mise en avant des compétences en interne. Les témoignages de nos experts se rejoignent : la FEST stabilise et structure les équipes en réduisant le turn-over et en développant l’engagement des équipes. 

De la même manière, l’utilisation de référentiels ou de matrices de compétences pragmatiques et exploitables par les managers contribue à faciliter un management par les compétences, ce qui assure un suivi au plus proche des besoins des équipes terrain. La mise en place d’un dispositif de formation en situation de travail peut ainsi être une brique concrète au déploiement d’une politique de Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences, dont on entend beaucoup parler mais qui est encore peu souvent concrétisée. 

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l’intégralité de notre Livre Blanc reprenant les témoignages des experts interrogés sur le sujet de l’AFEST.

Vous pouvez contribuer !