Blog logo

RH info, le portail des ressources humaines : infos, actus, débats, prospective, agenda RH

Stratégie RH

Quid de l'après crise... en chiffres

 
 

Enquête réalisée sur l’après-crise auprès de 157 dirigeants

Synthèse des résultats 

Identité RH a mené une large enquête auprès des dirigeants afin d’identifier les conséquences potentielles de la crise que nous traversons sur les politiques de ressources humaines des entreprises. Cette enquête a été conduite du 10 au 26 avril 2020, alors que la France entrait dans sa cinquième semaine de confinement lié à la crise sanitaire COVID-19. Administrée par un questionnaire en ligne, l’enquête a généré 157 réponses. 

- Les répondants ont l’intention de réinventer l’entreprise, dans toutes ses dimensions Sur une échelle allant de 1 à 10 – 10 étant le maximum – les répondants positionnent le curseur des transformations nécessaires à 7,4. « Réinventer l’entreprise » est devenu un leitmotiv. 

- Les DRH et dirigeants considèrent massivement (80% d’entre eux) que leur entreprise est aujourd’hui encore plus convaincue de l’importance de l’humain. 

- Il s’agit d’un enseignement clé de cette étude. 62% entendent littéralement changer de modèle, d’autres envisagent de « bouleverser leur supply chain, depuis les donneurs d’ordre jusqu’aux sous-traitants ». Ce qui frappe, c’est l’intensité des changements à conduire listés par les dirigeants. 

- Un tel niveau de convergence est inédit. 66% estiment nécessaire d’envisager différemment le rôle sociétal de leur entreprise. 
Pour 55%, l’après crise doit conduire à repenser le contrat social proposé aux salariés.  Équité, transparence et coopération : les trois composantes d’un contrat social régénéré 

- Appliqués à respecter les règles de distanciation sociale pendant la période de confinement, les acteurs de l’entreprise ont pu en revanche constater que les distances hiérarchiques se sont estompées dans le même temps. 71% considèrent qu’il sera nécessaire de capitaliser demain sur ces évolutions et qu’il s’agira de transformer durablement les modes de relation entre les différentes parties prenantes internes (dirigeants, managers, salariés et leurs représentants). 

- 89% placent l’évolution de l’organisation du travail comme une priorité de sortie de crise. Rien d’étonnant de prime abord compte tenu du déploiement du télétravail (5 millions contre 2 en temps normal). Les participants à l’enquête vont bien au-delà de l’intensification du télétravail pour décrire les changements à conduire : évolution de la culture du présentéisme, droit à la déconnexion, transformation des pratiques de management et nécessité de 

- 66% pensent indispensable de travailler sur la rapidité et l’agilité des processus de décision. 

- 72% souhaitent porter une plus grande attention à l’engagement des collaborateurs. 

- 68% comptent revoir la manière de mesurer la performance ou la contribution des salariés. 

- 69% considèrent qu’il est impératif de mettre en place de nouveaux dispositifs, plus flexibles, de gestion des emplois et des compétences. 

Vous pouvez contribuer !