Blog logo

RH info, le portail des ressources humaines : infos, actus, débats, prospective, agenda RH

Emploi

Séniors, soyez agiles !

12/06/2020

 
 

Recherche d’emploi des « séniors », agilité et nouvelles technologies

Entendons-nous bien : c’est aux chercheurs d’emploi de + de 45 ans dont je fais partie que je m’adresse. Les lecteurs recruteurs sont les bienvenus, bien sûr. A mes « collègues de recherche » qui font de leur âge un point de victimisation. Qui se répandent sur les réseaux sociaux, et particulièrement sur Linkedin, pour attaquer le méchant système qui consisterait à les écarter, à les fouler du pied, à les mépriser. Pas un post sans qu’ils déplorent le « sénior bashing ». Enfin, pas tous, uniquement ceux qui ont apprivoisé les expressions du moment, pour les autres, c’est encore pire. Si je vous connaissais mieux, je vous dirais que vous êtes masochistes … et que vous êtes acteurs de votre mise sur la touche. Que parler sans cesse de votre âge, c’est l’exposer, non comme caractéristique, mais comme une tare, au détriment de vos talents. Bien sur, je comprends vos angoisses. Un peu moins la dramaturgie et la passivité. 

Comme le nez rouge d’un clown au milieu du visage

Et histoire d’enfoncer le clou, arrêtez de vous gausser d’avoir connu le minitel, ça fera avancer votre cause. Parce que je vous vois venir, vous pourriez pousser l’affaire jusqu’à citer le télégramme et le telex, et là, ça ferait très très sclérosé, car les plus jeunes ne connaissent même pas le nom de ces outils d’une autre époque… Enfin et afin de faire la transition, dernier conseil : ne plus parler de juniors et de séniors, mais de jeunes professionnels et de professionnels expérimentés : ça sonne tout de suite mieux, tant dans le respect que vous portez aux collaborateurs moins aguerris que dans l’image que vous envoyez. Et ça donne une belle idée de votre capacité à travailler en contexte transgénérationnel, c’est mon cas ! D’autant plus que Sénior, en ces temps de Covid, renvoie à l’idée de personnes tremblotantes cloisonnées dans leurs EPHAD. Bref, arrêtez d’exposer votre age comme le nez rouge d’un clown au milieu du visage. Vous êtes convaincus ? Alors je vous livre solidairement mon témoignage : 

L’agilité relationnelle, une précieuse soft skill 

Nous vivons une époque formidable ou la communication est facilitée par les réseaux sociaux. Plus besoin de rédiger pendant des heures des lettres manuscrites, à refaire à la moindre coquille, ni de faire le tour des Entreprises pour déposer des CV et trouver le nom des décideurs : nous avons Linkedin ! A force de m’être renseignée auprès d’experts, je suis devenue imbattable sur les algorithmes permettant d’améliorer ma visibilité : descriptif de mon profil, publication régulières, ligne éditoriale dédiée à mon périmètre, interactions sur les posts des autres professionnels, demandes de connexion, qualification de mon réseau de contacts, curiosité insatiable …Mais tout ceci n’a d’intérêt que pour construire des relations IRL (In Real Life), faire connaître mon projet professionnel consistant à prendre la responsabilité d’une Direction Service Clients en BtoB, et m’immiscer dans les réflexions de transformation d’Entreprises. 

C’est un état d’esprit qui ne consiste pas à demander frontalement un job pour le lundi suivant … mais une vertueuse volonté d’échanges, d’entraide, d’enrichissement. Semer avant de récolter, tisser une toile, trouver des contacts qui ouvriront sur des relations de 2ème voire de 3ème niveau. S’intéresser sincèrement aux autres avant de parler de soi, incarner l’ouverture d’esprit, donner avant de recevoir, c’est également le principe du NetWorking, que j’ai découvert avec bonheur au sein du Réseau Oudinot. Il s’agit d’un réseau de 450 cadres franciliens organisé en Association dont les valeurs sont l’engagement, la bienveillance, la curiosité, l’expertise, le partage. Quelle richesse humaine ! Grâce aux membres actifs et à l’un des événements phares, le SpeedNetWorking, j’ai ciselé mon pitch, fluidifié ma présentation, et professionnaliser mon approche. Et de vous à moi : quel employeur ne s’intéresserait pas à quelqu’un qui a des capacités à nouer des contacts et à communiquer ? De forts atouts qui sont recherchés pour faire résonner la notoriété de l’Entreprise, pour fluidifier les échanges avec les collaborateurs, et pour nouer de nouveaux partenariats Clients / Fournisseurs. Je me décris comme une courroie de transmission, dans notre époque de grande transformation, c’est un talent recherché, mais encore faut-il savoir le faire connaître.

Les nouvelles technologies, des armes au service de l’agilité – zoom sur le podcast

Plutôt que l’auto-déclarer, je préfère démontrer mon adaptabilité et mon appétence pour les nouveautés. Fi les outils dépassés, vive les nouvelles technologies ! Contenus vidéos, blogs sur internet, webinars, publications dans des revues spécialisées, ou encore podcast, de nombreux moyens existent pour faire savoir notre savoir-faire. 

L’exercice qui m’a le plus amusé récemment est l’enregistrement d’un podcast de présentation, bien plus comestible qu’un CV papier figé : sous forme d’interview, j’y relate ma vocation pour le Service Clients en BtoB, mes passions, mes envies, mes valeurs, et y décris mon projet professionnel. Ce n’est pas un « moi, ma vie, mon œuvre » assommant, et d’ailleurs ma carrière n’y est abordée qu’en filigrane. Son objectif est de me présenter aux Entreprises de ma « liste de chasse » d’une façon plus globale que par l’exercice stéréotypé d’une lettre de motivation.

Soyez à votre propre service comme vous l’êtes à celui de l’entreprise et de vos clients

Engagez-vous ! Telle pourrait être ma conclusion. Définissez clairement votre projet, demandez à votre réseau sa perception, écoutez les conseils, enrichissez votre réflexion et faites en quelque chose à votre sauce. Inutile de vouloir entrer dans des habits qui ne vous conviennent pas, on ne fait pas passer de force un rond dans un triangle. Lorsque j’ai eu les idées précises tant sur mes compétences, que sur le fil conducteur de mon parcours, que sur ce que je pouvais apporter aux Entreprises souhaitant transformer leur organisation au service des Clients, je me suis mise à prospecter. J’ai « chassé les chasseurs » pour les rencontrer et être autre chose qu’un CV anonyme dans une base de données. J’ai sollicité mes pairs en Relation Clients. J’ai démarché des Dirigeants. J’ai fait de ma recherche un jeu, sérieux bien sur, et ai cultivé mon enthousiasme et mon élan. 

Mon engagement est le même que celui que je mettrai au service de mon futur employeur, de mes collaborateurs, et de mes clients. La loyauté dans mes échanges, ma stratégie, son déploiement opérationnel, ma ténacité, mon moteur qu’est le collectif, alimentent ma recherche. A la quête d’un nouveau job, je me suis trouvée moi-même. C’est ce que je vous souhaite de vivre, pour faire de votre transition un moment d’enthousiasme et de plaisir. Bonne chance !

Vous pouvez contribuer !