Engagement des salariés : l’impact des conditions de travail

A partir d’une étude mondiale, comment les organisations peuvent-elles renforcer l’engagement des collaborateurs ?

Un indicateur essentiel

L’importance de l’engagement au travail est aujourd’hui incontestable. Employeurs et collaborateurs perçoivent son intérêt en termes de performance, de productivité, ou de santé. Un salarié engagé est également moins susceptible de quitter l’organisation et les chiffres du turnover ont un impact sur les coûts pour les entreprises :

  • + 45 % de risques de départs volontaires pour chaque point de pourcentage perdu en matière d’engagement ;
  • Chaque départ volontaire peut coûter jusqu’à 2,5 fois le salaire du collaborateur quittant l’organisation.

Les stratégies de gestion des talents visent notamment à réduire le turnover en identifiant des tendances claires ; mais face à ces constats, comment mesurer l’engagement des effectifs dans le monde ?

La portée d’une étude internationale

Le centre de recherches ADP Research Institute® a interrogé plus de 19 300 salariés à travers le monde pour mesurer leur niveau d'engagement et identifier les conditions de travail les plus favorables pour les attirer et les garder. L’enquête s’est déroulée dans 19 pays et comprend ainsi un échantillon d'environ 1 000 salariés à temps plein et à temps partiel dans chaque pays, au sein de 13 secteurs d’activité différents.

L’étude était basée sur un sondage de 50 questions pour mesurer :

  • L’expérience au travail, et particulièrement l’écart entre l’expérience vécue et celle attendue ;
  • L'existence et l'importance des équipes dans l’environnement professionnel ;
  • La prévalence et l'attrait de l'économie à la demande ;
  • Les conséquences potentielles du turnover.

Des conclusions fortes

Contrairement à de nombreux sondages sur l'engagement cherchant à évaluer le bien-être général ou la satisfaction des employés, l’enquête vise à mesurer des aspects particuliers de l'engagement sur lesquels les organisations et les managers peuvent exercer une influence.

Au lieu de porter sur une multitude de facteurs que les employeurs ne peuvent généralement pas contrôler, l’idée est de mesurer et d’étudier quelles actions de gestion du capital humain peuvent être menées par les organisations pour renforcer l’engagement.

Remplissez le formulaire ci-contre afin d’en savoir plus sur cette étude mondiale sans précédent liée à l’engagement des salariés !

TAGS: Gestion des talents Gestion du capital humain (HCM) RH Guides